Les Roms au taff, oui mais où ?

Le 27 août 2012
roms

Après l’expulsion de 200 Roms dans un camp près de Lille début aout, c’est à Evry que 70 d’entre eux ont dû quitter leur terrain ce matin.

On se souvient que le gouvernement avait annoncé un assouplissement des conditions d’embauche des Roumains et Bulgares. Il n’a pas précisé si ceux-ci devaient pouvoir justifier d’un domicile fixe, mais il a surement du boulot pour eux, la crise est passée … ha non ?

Le plus drôle c’est que certains veulent « comprendre pourquoi des politiques d’insertion puissantes ne sont pas menées dans ces pays ». Oui on se demande pourquoi ils préfèrent rester chez nous. Lorsque l’on sait que 15000 Roms vivent en France, on se demande comment tout ça va se terminer…



Partager
Bienvenue , Jeudi, 27 juillet 2017